Chargement du joueur ...

Patient de la maladie de Parkinson et traités par la technologie




Un militaire à la retraite qui souffre de la maladie de Parkinson dégénérative pour la première fois l'essai d'un implant électrostimulation (DBS). Regardez le moment où le monde a changé à jamais après ce traitement.

6
Commentaires

S'il vous plaît Ouverture de session commenter
avatar
le plus récent Le plus ancien le plus voté
claudia ramos
Commentaires
claudia ramos

J'ai appris RICHE HERBES FONDATION (ww w. richherbsfoundation. c om) and their successful Parkinson Disease Formula treatment protocol a year ago. Since my Parkinson disease diagnosis over 4 years ago, I have tried several medications and supplements, nothing gave me good relief till I started on the RHF Parkinson Disease Formula protocol. Its been 7 monthso since I completed the treatment, all my symptoms including tremors, speech problems and other symptoms stopped

clinton
Commentaires
clinton

Mon ami a été diagnostiqué avec PD(Parkinson’s Disease) in the summer of 2012. Her initial symptoms were quite noticeable. She first experienced weakness in her right arm and her speech and swallowing abilities were profoundly affected. She did so much to seek help for this disease, as she had been her brother’s caregiver a few years earlier for the same disease. Early this year she started on organic/natural PD treatment from Best Health Herbal Centre (ww w. besthealthherbalcentre. co m). The treatment worked very effectively and all her symptoms simply disappeared completely after 7 weeks of usage.

Shelley
Commentaires
Shelley

Après mon diagnostic de la maladie de Parkinson, J'étais sur carbidopa et pramipexole pendant deux ans, que la maladie a progressé mes symptômes se sont aggravés, avec mes conseils neurologue j'ai commencé sur le traitement naturel de la maladie de Parkinson riche herbes Fondation (www.richherbsfoundation.com). Le traitement a travaillé très efficacement pour mon Parkinson, la plupart de mes symptômes sévères ont simplement disparu dans les 3 premiers mois du traitement, Je me sens mieux maintenant que je l'ai ressenti depuis des années et je peux sentir à nouveau ma force. Mon neurologue était très ouverte quand on regarde les médicaments et les procédures alternatives, cette alternative de traitement de la maladie de parkinson est en effet une percée.

Laurel Barrus
Commentaires
Laurel Barrus

J'ai été diagnostiqué avec la maladie de Parkinson il y a près de 4 ans, à l'âge de 51. J'ai eu une posture voûtée, tremblements, raideur musculaire, insomnies, et le mouvement lent. Je suis placé sur Sinemet pendant 7 mois, puis Sifrol et rotigotine ont été introduites qui a remplacé le Sinemet mais je devais arrêter à cause des effets secondaires. J'étais dans le déni pendant un certain temps car il n'y a pas d'antécédents de PD dans ma famille. J'ai aussi utilisé amantadine, et la thérapie physique pour renforcer les muscles ont tous échoué. J'ai décidé d'adopter une approche plus naturelle et a commencé sur la formule à base de plantes de la clinique à base de plantes organiques de Parkinson,… Lire la suite »

Rhonda Galasso
Commentaires
Rhonda Galasso

J'ai été diagnostiqué il y a 2 ans à 63 ans. Les symptômes étaient des tremblements dans la jambe droite, perte de capacité d'écriture, et voix douce. J'ai aussi des difficultés à se lever d'une position assise et ont des problèmes d'équilibre. J'ai commencé seulement prendre AZILECT, puis Mirapex, et il y a 6 mois Sinemet. Il y a quelques mois, je commencé à tomber fréquemment, d'où la raison pour Sinemet. J'ai essayé tous les coups disponibles, mais rien ne fonctionnait. En Juin 2018, mon neurologue et moi avons décidé d'aller avec un traitement naturel et a été introduit à base de plantes naturelles Gardens formule Parkinson organique naturelle à base de plantes de, J'ai eu une baisse totale des symptômes avec… Lire la suite »

Corinne BELMUDES
Commentaires
Corinne BELMUDES

Un progrès dans le traitement de la maladie de Parkinson qui ne doit pas faire oublier que la DBS (Deep Brain Stimulation ou stimulation profonde du cerveau) nécessite une intervention chirurgicale non dénuée de risques (hémorragique et infectieux) qu’elle n’est pas possible chez tous les patients et qu’elle ne guérit pas la maladie (la maladie avance toujours) : on stimule mécaniquement la zone du cerveau déficiente en dopamine au lieu de chimiquement par des médicaments devenus avec le temps inefficaces ou lourds d’effets indésirables (comme dyskinésies), permettant la réduction de ces médicaments et de leurs effets indésirables…